école à la maisonHomeschoolTous les articles

Mon enfant a 3 ans… Quelle instruction à la maison ?

C’est fait ! La loi Ecole de la Confiance a été publiée dimanche 28 juillet 2019, au journal officiel… Bien qu’on attende les décrets et circulaires d’application pour en connaitre toutes les modalités exactes, la loi est effective et sera mise en application à la rentrée de Septembre. L’Instruction est donc obligatoire dès la rentrée de septembre de l’année civile des 3 ans de l’enfant. Elle concernera dés ce mois de septembre, tous les enfants nés du 1er Janvier au 31 décembre 2016.

Vous êtes nombreux à vous demander quoi faire pour un petit bout de 3 ans alors nous allons faire un tour d’horizon des différentes activités pouvant être réalisées et l’organisation qui permettra à la fois de satisfaire aux attentes du référentiel national et de respecter le rythme de l’enfant, son développement et ses capacités cognitives.


Savoir ce qui est attendu

Quelle que soit la pédagogie que l’on retiendra en fonction de ses convictions et du profil de son enfant et même en pratiquant les apprentissages autonomes, nous sommes soumis à l’acquisition progressive du socle commun national. La progression vers l’acquisition des compétences du socle est, d’ailleurs, l’un des points clés contrôlés lors de l’inspection pédagogique annuelle à partir de 6 ans. Si les décrets prévoient des contrôles pédagogiques à partir de 3 ans, il en sera de même. Il est donc indispensable de connaitre les attendus pour justifier de la pertinence de ses choix pédagogiques. Vous trouverez le référentiel sur Eduscol.fr .  Si vous le voulez en clair avec la possibilité d’évaluer les acquis de votre enfant, vous trouverez cet outil dans ma boutique .

Comme vous pourrez le constater dans les divers programmes, le cycle 1 -et notamment la première année- est porté sur la construction du langage et du savoir être. 

Dans les établissement scolaires, cette première année vis avant tout à « devenir élève ». Avec notre petit Instruit en Famille, on s’attachera donc au développement de l’autonomie, de la capacité à écouter, comprendre et appliquer des consignes et des règles dans différentes situations, de la capacité à se concentrer, au développement et à l’enrichissement du langage et du vocabulaire et à préparer cet enfant physiquement et cognitivement à de futurs apprentissages plus formels.

 


3 anS, à l'école de la vie

Si la plupart des pédagogies alternatives ne recommande le début d’une instruction formelle que vers 6 ans , c’est tout simplement parce que le cerveau n’y est pas prêt avant. Un enfant de 3 ans a besoin de concret, de manipuler, de jouer pour en tirer des connaissances en créant les connexion dans son cerveau par rapport à ce qu’il vit. L’abstraction est une mise en échec à cet âge et viendra plus tard à mesure du développement du cortex préfrontal induit par les expériences de l’enfant. Oubliez donc les fiches derrière un bureau ! Intégrez en priorité la dimension instructive du quotidien de votre enfant puis, sil est en demande, proposez des activités ou ateliers où tous les sens sont en éveil ! 

 


Quelques activités reliées au référentiel

Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions

Les histoires: S’initier à la littérature et à la lecture, apprendre à manipuler un livre, reconnaître des personnages, imaginer des éléments de l’histoire par rapport à la couverture, élargir son vocabulaire.

Les imagiers et les cartes de nomenclature: apprendre à reconnaître les lettres, les mots, élargir son vocabulaire.

Les comptines: Mobiliser le langage oral, entendre des sons, reconnaître des mots de même terminaison ou commençant de la même façon. Connaitre l’alphabet et la suite numérique grâce aux comptines.

Retour sur la journée,  une sortie ou une activité : Mobiliser le langage oral, raconter, expliquer, faire des phrases correctes.

Se préparer à l’écriture

Dessin: tenir son crayon, mobiliser les éléments de graphisme spontané. S’exprimer à travers une activité artistique

Coloriage: développe la motricité et la compréhension des espaces

Découpage, collage: Muscle la main, développe la motricité fine.

Jeux des dominos à faire tomber: notion d’alignement, préhension et motricité fine

Des activités de tous les jour pour muscler les mains et les préparer à l’écriture: préparation d’une pâte à biscuits, transvasement avec de petits pichets (idéalement en verre ou céramique pour plus de poids), transvasement avec des pinces, étendre le linge (ouvrir des pinces à linge), pâte à modeler.

Construire les premiers outils pour structurer sa pensée

Les collections: quantifier, dénombrer, repérer visuellement des quantités, classer par caractéristiques, formes ou couleur

Pyramides, poupées russes: ranger des objets par ordre de taille, notions « plus grand que/plus petit que », « au dessus/en dessous/à côté », développer la logique et l’observation

Perles: Motricité fine, poursuite d’un algorithme, développer logique et observation.

Trajets quotidiens: se repérer, se déplacer

Puzzle: Se repérer dans l’espace

Organiser une séquence d’image: observer et lire des repères de temps/actions/suite sur une image

Agir s’exprimer, comprendre à travers les activités physiques et artistiques:

Parcours de motricité (RAM, Accueil enfants/parents.. se renseigner auprès des mairies): Développer sa motricité, enchaîner différentes actions, se déplacer de différentes façons

Piscine: Se déplacer dans un milieu différent

Jeux de balles ou de ballons: Courir, sauter, lancer, respecter la règle d’un jeu collectif

Rondes, chansons à geste: coordonner ses mouvements, mémoriser un enchaînement de gestes.

Musique: Ecouter, reproduire des formules rythmiques simples, apprendre à parler d’un extrait musical

Production artistique: se sensibiliser à l’art, découvrir différents outils et techniques, dessiner selon un modèle.

Découvrir le monde

Fréquenter différents endroits: connaitre et appliquer des règles différentes en fonction de l’endroit où je suis, connaitre et appliquer les règles de politesse

Participer aux tâches du quotidien: développer la concentration, gagner en autonomie, respecter une consigne, se responsabiliser

Suivre les rituels de la journée: repérer les temps de la journée, les ordonner

Choisir et mettre ses vêtements: gagner en autonomie, savoir fermer des attaches (boutons, pressions, fermetures éclair), observer la météo pour faire son choix

Cuisiner, bricoler, jardiner avec les parents: développer son vocabulaire, prendre en compte les risques de l’environnement familier (chaud, froid, tranchant, sale…) et adapter son comportement, identifier différents objets et leur utilité, nommer différentes familles d’objets, classer des objets en fonction de leur usage

Cultiver une plante, prendre soin d’un animal: découvertes des systèmes naturels, différencier le vivant et le non vivant, observer les différentes étapes du développement

Promenades: Se repérer dans l’espace, apprendre les notions de direction, reconnaître et comparer différentes constructions humaines (maison, magasin, immeuble, lieu de culte, …), apprendre à différencier différents milieux (ville, campagne, forêt, littoral, montagne), distinguer les caractéristiques des saisons, connaitre et appliquer des règles de préservation de l’environnement.

Vous pouvez voir que ces activités banales couvrent largement le référentiel de la première année de cycle 1. Cette liste, non exhaustive, a pour but de vous montrer comment relier vos activités aux attendus du référentiel et que le quotidien avec un parent attentif, qui saura accompagner, verbaliser et expliquer, est amplement suffisant à l’instruction d’un jeune enfant.

Ces quelques suggestions pourront déjà bien remplir vos journées, à vous ensuite d’envisager et d’inventer d’autres activités en fonction du développement de votre enfant, de ses intérêts et de sa sensibilité pour compléter et personnaliser ces apprentissages.

Attention, toutefois, à ne pas surcharger les journées de votre enfant d’ateliers en tous genres. laissez lui de longues périodes d’activité et jeu libres dans un environnement que vous aurez soin de présenter et organiser afin de cultiver sa curiosité et son imagination. C’est aussi important que tout le reste !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *